Huiles essentielles : une autre façon de se soigner

Huiles essentielles : une autre façon de se soigner

En plein essor, le marché de l’aromathérapie ne cesse de se développer et propose aux consommateurs de se soigner naturellement. De la cicatrisation à l’amélioration du transit, près de 150 huiles essentielles sont régulièrement commercialisées et offrent de multiples bienfaits. Nous vous présentons les principaux avantages de l’utilisation de ces célèbres essences.

Huile essentielle : une composition 100 % naturelle

Lavande, tea tree ou encore orange, le marché des huiles essentielles est particulièrement diversifié. À la fois puissants et complexes, ces extraits de plantes recèlent de multiples bienfaits pour la santé. Depuis plusieurs années, ils ne cessent de faire de nouveaux adeptes, ces derniers appréciant tout particulièrement leur caractère naturel et pur. En effet, qu’elles proviennent des fleurs, des feuilles ou encore des fruits, les huiles essentielles sont 100 % végétales. Par ailleurs, elles ne sont ni diluées, ni modifiées, et ne contiennent aucun ajout supplémentaire.

Aujourd’hui, plusieurs modes d’extraction peuvent être utilisés. La majorité des huiles essentielles est obtenue par simple distillation à la vapeur d’eau d’espèces végétales aromatiques. Néanmoins, certaines d’entre elles, à l’instar des extraits d’agrumes, sont obtenues par expression à froid. Cette technique, utilisée sans chauffage, s’exerce par forte pression mécanique de la matière et garantie une bonne qualité finale. Quelle que soit la méthode employée, opter pour les huiles essentielles offre une belle alternative aux médicaments de synthèse.

Huile essentielle : un produit multi-usages

Si les consommateurs sont séduits par l’aspect naturel des huiles essentielles, ils se montrent avant tout satisfaits par leur efficacité. En effet, ces extraits végétaux recèlent de vertus pour la santé et peuvent constituer des remèdes particulièrement efficaces. Par voie cutanée ou à travers un diffuseur, l’aromathérapie s’est hissée au rang de star de la médecine douce.

Aujourd’hui, elle se propose de soulager un grand nombre de maux et de renforcer l’organisme. Encore faut-il sélectionner la bonne huile. En effet, chaque composé présente ses propres bienfaits qu’il convient d’adapter à l’effet souhaité. Si certains extraits agissent de manière spécifique, d’autres s’avèrent particulièrement polyvalents. Ainsi, l’huile essentielle de lavande dispose de vertus cicatrisantes, antispasmodiques et antiseptiques. Elle est idéale pour calmer l’hypertension artérielle, les douleurs musculaires et les règles douloureuses.

Les extraits d’agrumes peuvent quant à eux constituer des alliés de taille pour maintenir sa forme. Pour booster son énergie ou réduire le stress, les huiles essentielles d’orange et de pamplemousse sont toutes indiquées. Mais les bienfaits de ces extraits végétaux ne s’arrêtent pas là. Ils permettent de lutter contre la déprime, le surpoids, les insomnies, les migraines, ou encore de soulager les bouffées de chaleur.

Pour profiter de leurs bienfaits en toute sécurité, il est essentiel de respecter les préconisations fournies par votre spécialiste. Veillez en particulier aux dosages, contre-indications et modes d’administration indiqués sur les emballages. Notez que l’usage d’huiles essentielles est proscrit chez les femmes enceintes ou allaitantes et chez les plus jeunes enfants.

Huile essentielle : des modes d’administration variés

Si l’aromathérapie promet des résultats remarquables, elle nécessite de suivre quelques règles de base. Parmi celles-ci, le choix d’un mode d’administration adapté à l’huile essentielle utilisée est primordial. Il permet d’obtenir l’effet souhaité sur l’organisme, mais également de garantir la sécurité de l’usager.

Sachez que les modes d’utilisation des huiles essentielles sont particulièrement variées. Avec sapénétration quasi-immédiate et son action énergétique, la voie cutanée reste la plus répandue. En utilisant les extraits par massage, friction ou en bain, les usagers s’assurent une action efficace sans impacter leur foie. Néanmoins, si cette technique est majoritairement employée, elle est loin d’être la seule.

Ainsi, certains extraits végétaux pourront être administrés par voie interne ou sublinguale. Particulièrement puissants, ces modes d’usage nécessitent d’être employés avec la plus grande prudence. Généralement, ils sont proposés sous forme de courtes cures de quelques jours.

Riche et multi-usages, l’aromathérapie peut faire appel à de nombreux autres modes d’administration. On peut notamment citer les utilisations par voie olfactive, respiratoire, nasale, rectale, vaginale, aérienne ou auriculaire. Globalement, l’usage doit dépendre du type d’huile essentielle, mais pourra également être adapté aux préférences du consommateur.

Laisser un commentaire