You are currently viewing Qu’est-ce qu’un café italien ?

Qu’est-ce qu’un café italien ?

La réputation de l’Italie en tant que nation pionnière en matière de café est depuis très longtemps établie. L’espresso ou encore l’Americano sont des cafés aujourd’hui réputés qui ont en ceci en commun qu’ils proviennent de l’Italie. Le café italien séduit aujourd’hui de nombreux amateurs de ce breuvage, et son succès est bien mérité. Cependant, contrairement à ce que pourrait laisser supposer son nom, un « café italien »  ne provient pas forcément directement d’Italie. Dans cet article, nous vous apprenons l’essentiel à connaître sur cette nuance, avec quelques notions spécifiques sur les breuvages savoureux et caféinés italiens.

Le café italien,  une tradition et une réputation internationale

Grains de café torréfiés : le dosage des différents grains amènent la complexité aromatique des cafés italiens

La renommée du café italien est internationale, alors que ce pays n’est pourtant pas un producteur de café reconnu. Si le café est aujourd’hui associé à l’Italie, c’est en réalité simplement à cause des techniques et des traditions de torréfaction pratiquées. Ces dernières sont originaires de ce pays. Un mélange ou un café à l’italienne désigne tout simplement un de ces nombres breuvages qui ont été torréfiés dans le respect des techniques de fabrication et d’assemblage pratiquées en Italie. 

Par exemple, la technique d’extraction du fameux espresso a été mise sur pied à Turin, en Italie. La fabrication de la première machine à espresso a d’ailleurs été faite dans ce pays, et remonte à 1884. Au fil du temps, les Italiens ont mis en pratique et perfectionné leurs différentes méthodes de torréfaction et d’extraction, pour la création de café toujours plus savoureux. L’espresso est devenu partie intégrante et pilier de l’identité de l’Italie. Le monde entier reconnaît aujourd’hui au café italien cette histoire riche et cette tradition, et ce café trône au sommet de la liste des plus appréciés de la planète. 

Le cas du café italien en grain 

Si l’espresso italien possède aujourd’hui cette reconnaissance à l’échelle du monde,  c’est pour des raisons bien précises. L’un des plus grands secrets de ce succès se résume notamment à la sélection des grains de café qui sont utilisés par les torréfacteurs. Il existe de nombreuses marques de café italien en grain, et les meilleures d’entre elles ont en commun la qualité exceptionnelle et la nature des mélanges de grains particuliers réalisés.

Les dosages et la sélection des grains de café

Les torréfacteurs sont au fil des années passés maîtres dans l’art de sélectionner les bons grains, et de doser convenablement entre différents arômes de café. Ce sont toutes ces combinaisons spécifiques entre grains de café arabica et grains de café robusta qui permettent d’obtenir des goûts d’exception. Selon que le but soit de créer un café corsé au goût particulièrement fort, ou encore de faire dominer tel ou tel autre arôme, des recettes spécifiques seront réalisées. Dans tous les cas, il s’agit, en complément des grains spécifiques choisis, de respecter scrupuleusement la méthode de torréfaction à l’italienne. Cela reste l’ingrédient le plus important pour une création de café italien dans le respect de traditions aujourd’hui séculaires. 

Quelques conseils pour sélectionner votre café italien en grains

Si vous souhaitez essayer un café en grain italien, le pourcentage des types de café qui est indiqué sur les emballages peut vous aider à vous situer. Pour commencer et avant de définir vos préférences, il sera peut-être judicieux de miser sur un mélange équilibré. Un café comportant 50% de café arabica et 50% de café robusta constituera un bon départ pour déterminer si vous préférez un café aromatique plutôt qu’un café intense, ou l’inverse.

Torréfaction lente ou rapide

Dans la pratique, la technique de torréfaction lente est la plus pratiquée, quand l’on désire révéler les arômes au maximum, sans que cela altère le goût et la puissance du café. Il existe néanmoins de très grands torréfacteurs réputés qui optent pour une méthode de torréfaction plus rapide. Cette dernière est pratiquée à très haute température. Elle permet d’obtenir des cafés dont l’arôme reste relativement léger par rapport à ceux produits avec une torréfaction lente. Une torréfaction à haute température n’est pas forcément expéditive : elle peut aussi très bien être synonyme de qualité, pour un café simplement moins aromatique.

C’est en résumé à la méthode de torréfaction à l’italienne que le “café italien”, quel qu’il soit, doit aujourd’hui son nom. Il est mondialement reconnu pour ses mélanges exceptionnels, et la lenteur et le soin mis dans le processus de torréfaction permettent l’obtention de différents breuvages d’inspiration italienne et pour tous les goûts.

Vous pouvez aussi en savoir plus sur le thé et ses mystères.

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire