La balnéo à la portée de tous ?

La balnéo à la portée de tous ?

Pour vivre l’expérience unique de la détente et de la relaxation chez soi, rien de tel qu’un spa ou un sauna d’intérieur! La balnéo se démocratise et l’installation à domicile est facilitée par les nombreuses possibilités offertes par les professionnels. Quelques conseils pour faire le bon choix.

Bien choisir son modèle de spa ou de sauna

Un spa encastrable nécessite plomberie, local et branchement électrique spécifiques.
La version portable se contente d’une arrivée d’eau, d’une prise électrique et d’une zone plane et résistante au poids. Le poids d’un spa varie entre 200 kg à 400 kg, donc loin d’être négligeable.
Les spa gonflables s’installent en un temps record, mais sont d’une longévité moindre et offrent des massages de moins bonne qualité.
Côté sauna, on peut s’en remettre au classique : une cabine en bois munie de bancs et d’un poêle, à combiner éventuellement avec une douche pour le côté pratique.
Les saunas portatifs fonctionnent avec un système de chaleur infrarouge. Même s’ils sont moins hermétiques, ils offrent tout de même le confort que l’on attend d’un sauna, et cela à un coût bien moindre.
Quant aux saunas pliables en Pvc, ils s’apparentent plus à un hammam car ils dispensent une chaleur humide.

Les différents matériaux offrent maintes possibilités

Le sauna classique privilégie le bois pour sa cuve. Il faut alors choisir une essence bien dure et de bonne qualité. Très esthétique et traditionnel, il nécessite cependant d’être entretenu.
Le béton est lui aussi fréquemment utilisé pour sa solidité et les nombreuses possibilités qu’il offre quant à la forme de la cuve.
La pierre est aussi un matériau à envisager, pour sa beauté, son indéniable esprit nature et sa solidité.
Enfin, les matières synthétiques sont elles aussi à considérer au vu de leur coût bien moindre : acrylique, liner, polyéthylène.
Des matériaux que l’on peut combiner à sa guise selon l’aspect recherché et le budget dont on dispose.

La résistance du sol et l’aération sont des critères primordiaux

Si on prend comme exemple un spa pouvant accueillir trois personnes, il pèsera selon la formule consacrée (poids vide + volume d’eau + 70 kg par personne) environ 1 200 kg.
C’est un poids considérable, qu’il faudra bien évidemment prendre en compte au moment du choix de l’espace qu’on lui réservera chez soi.
Il faudra aussi faire en sorte que le spa soit bien aéré. Si entrée et évacuation d’air ne sont pas suffisantes, il faudra installer une ventilation, voire un déshumidificateur dans certains cas.

Chauffage et isolation sont absolument à prendre en compte

Pour maintenir constamment la température d’un spa entre 32 et 40°C, l’échangeur thermique, efficace et économique, est idéal. Pour bien chauffer son sauna en toute simplicité, rien de tel que le traditionnel poêle à bois ou à gaz. Pour être plus économe, on optera pour un poêle électrique ou à infrarouge.

Choisir son spa ou son sauna selon son budget

Le prix d’achat d’un sauna classique pour 4 à 5 personnes est 4 000 à 5 000 euros.
Sa version combinée revient à 7 000 euros.
Pour un sauna portatif, il faudra compter 3 000 euros.
Un dispositif portatif, coûtera quant à lui 100 euros par personne.
Un spa encastrable pour 2 à 4 personnes revient de 4 000 à 15 000 euros, selon les matériaux choisis.
Pour un spa portable il faut débourser entre 3 000 et 5 000 euros.
Dans sa version gonflable, il faudra compter de 400 à 700 euros.
Il faut ajouter à cela les accessoires et le prix d’entretien qui est en moyenne autour de 200 euros par an.
Enfin, pour ceux qui manquent d’espace, la solution peut venir du côté des saunas combinés ultra compacts, intégrables dans une salle de bains.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Partagez
Tweetez
Enregistrer