You are currently viewing Choisir son vin : 7 conseils pour ne plus se rater

Choisir son vin : 7 conseils pour ne plus se rater

1.      Ne vous rapportez pas aux étiquettes

L’une des erreurs les plus courantes lors du choix d’un vin est de se fier au design. C’est l’un des pièges marketing les plus connus. Château Internet est le spécialiste des vins primeurs de Bordeaux, et recommande une autre approche. Vous devez plutôt analyser les informations relatives au château ou domaine de production. Ainsi, il sera plus simple d’évaluer la qualité de ce vin que vous comptez acheter.

Repérez le type et la région où a été produit le vin :

  • Bordeaux
  • Provence
  • Bourgogne
  • Jura
  • Alsace
  • Côtes du Rhône
  • Languedoc Roussillon
  • Sud-Ouest

Chaque vigne possède ses particularités, tout comme l’identité de sa saveur en bouche. Assurez-vous pour finir que l’étiquette de la bouteille porte l’une des mentions :

  • AOP (Appellation d’Origine Protégée) ;
  • IGP (Indication Géographique Protégée).

Avant de finaliser votre choix, prenez connaissance de toute l’histoire du cépage (ou des cépages quand c’est un vin d’assemblage) présent sur l’étiquette.

2.      Inspectez la capsule des bouteilles

Il existe de nombreux détails sur les bouteilles de vin, auxquels vous devrez faire attention. Sur la capsule par exemple, vous verrez une lettre qui peut varier d’un vin à un autre. Elle renseigne sur le statut de l’embouteilleur :

  • Le ‘’R’’ désigne le récoltant : ce qui signifie que le vin est produit en suivant toute la chaine de production.
  • Le ‘’N’’ est mis pour le négociant : qui achète le vin pour simplement le mettre en bouteille.

Néanmoins, tous les vins de négociants ne sont pas de mauvaise qualité. Quelques-uns d’entre eux sont des propriétaires qui ont une véritable passion de la vigne. Ne manquez pas de demander conseil à votre caviste pour ne pas vous tromper.

3.      Achetez le vin au juste prix

D’une certaine manière, le vin est comme tous les autres produits de consommation. Les prix sont souvent à l’image du travail et du savoir-faire requis pour obtenir le produit fini. Pour l’acquisition d’un vin millésimé, il faut être prêt à mettre la main à la poche. Lorsque certaines offres paraissent très intéressantes, fuyez-les tout simplement. Cela vous évitera par ailleurs de nombreuses déceptions.

Toutefois, les meilleurs vins ne sont pas forcément ceux qui sont les plus chers. Vous pourrez trouver de bonnes bouteilles à partir d’une dizaine d’euros.

4.      Imaginez les accords mets/vins

La couleur du vin se choisit surtout selon les plats qui l’accompagneront. Veiller sur cet accord permet de déguster au mieux. Le vin rouge s’accorde à la perfection avec la viande. Quant aux blancs, ils accompagnent bien les poissons. Les entrées telles que le foie gras s’accordent très bien avec les vins légèrement sucrés.

5.      Fiez-vous à votre palais

Il est également recommandé de tenir compte de vos préférences, en fonction des cuvées ou des cépages. Néanmoins, il faudra rester à l’écoute de vos envies et se dire que le contexte de dégustation compte énormément. En effet, une bouteille de vin que vous appréciez moins pourra difficilement accompagner un repas. Il est donc important de vous faire plaisir, et rester en harmonie avec vos sens.

6.      Ayez une cave bien fournie

Posséder une cave assez diversifiée constitue un véritable atout. De cette manière, vous pourrez varier les choix et les plaisirs parmi les bouteilles de vin que vous possédez. Votre cave vous permettra aussi d’avoir à portée de main des vins qui pourront être dégustés immédiatement. Quant aux vins de garde, vous pourrez les conserver en vue d’une dégustation ultérieure. En fonction des cuvées et des cépages, une différence se note en ce qui concerne les dates d’apogée.

Toutes ces informations pourront vous être fournies par votre caviste.

7.      Faites attention aux prix et médailles

Une erreur fréquemment commise consiste à se fier aux médailles des concours pour choisir son vin. Il faut savoir que les vins primés ne sont pas forcement les meilleurs. Ce n’est qu’une petite partie de toutes les merveilles disponibles auprès de votre caviste. Ne tenez surtout pas compte de ces distinctions, surtout si vous ne vous y connaissez pas.

Cette publication a un commentaire

Laisser un commentaire