Le Miel : des goûts et des couleurs qui varient

Le Miel : des goûts et des couleurs qui varient

Dans les champs, les potagers, la forêt, la garrigue et les vergers, nos abeilles voyageuses trouvent une infinité de nectars ou de miellats à butiner. C’est pourquoi la carte des miels propose cette infinie palette de couleurs, de saveurs et de textures.

Acacia

Il s’agit en fait du robinier ou faux acacia, l’un des arbres favoris des abeilles. Ses fleurs en grappes fournissent un miel translucide, doux et liquide, de première qualité, qui ne cristallise pratiquement jamais. L’Europe centrale et les Etats-Unis s’en sont fait une spécialité. On en produit aussi dans la vallée de la Garonne, dans le nord de l’Italie et en Chine. On le recommande en cas de constipation et de toux grasse.

Amandier

Il fleurit en février quand le froid permet rarement aux abeilles de quitter la ruche. Cependant, les Espagnols arrivent parfois à récolter un miel clair comme de l’eau à la subtile saveur d’amande.

Aubépine

Les fleurs blanches ou roses de cet arbuste épineux ne sont guère exploitées en France. Mais d’autres pays récoltent un miel d’aubépine à peine ambré, granuleux et délicatement parfumé. On le conseille dans les cas d’hypertension, nervosité et insomnie.

Bruyère

Il existe de nombreuses variétés de bruyères; deux sont particulièrement mellifères. L’érica produit un miel liquide couleur porto. La callune donne Amiel gélatineux, brun rouge ou ambre foncé à la saveur âpre et douce amère très particulière. Il contient jusqu’à 25 % d’eau (la législation qui n’admet pour du miel pur que 22 % d’humidité fait une exception pour le miel de bruyère). Le miel de bruyère reste une spécialité des Landes, du Massif Central des Cévennes et de la Sologne. Il possède des vertus diurétiques et antirhumatismales. On le recommande en cas de cystite et de prostatite.

Caféier

En Colombie et au Brésil on récolte du miel de caféier de couleur foncée et au goût prononcé de café. On le réserve surtout à la confiserie et la chocolaterie.

Carotte

Ses fleurs fournissent un miel abondant, clair et typé, qui granule après quelques mois.

Châtaignier

Corse, Cantal, Ardèche, Corrèze, Périgord… De nombreuses régions de France n’ont qu’à se féliciter du rendement de “l’arbre à pain”. Son miel ambré qui cristallise lentement et grossièrement possède un goût prononcé et légèrement amer, très caractéristique. On l’adoucit souvent de miel de colza.

Chêne vert

On lui doit un miel foncé et typé, fort en goût, qui cristallise lentement.

Citronnier

Le citronnier fleurit plus longtemps que l’oranger, tout en restant moins productif. Son miel est blond très clair avec un soupçon d’amertume.

Colza

Largement cultivé dans toute la France, le colza colore de jaune les campagnes dès le printemps. Clair et peu parfumé, le miel de colza se solidifie très vite et séduit par sa cristallisation fine comme du beurre. On le coupe souvent de miel de châtaignier ou de sarriette. Il calme les brûlures d’estomac et facilite le transit intestinal.

Eucalyptus

Les centaines d’espèces d’eucalyptus fournissent des miels ambrés à la saveur variable, un peu acidulée et parfois vanillée. Le meilleur provient de Tasmanie. L’Espagne en produit aussi. Grâce aux eucalyptus l’Australie a le meilleur rendement par ruche du monde. Il aide à soigner les angines, la toux du fumeur, les infections urinaires et intestinales.

Glycine

Ses grappes de fleurs odorantes procurent un miel clair et agréable.

Hysope

Cet arbrisseau à fleurs bleues, cultivé en Provence pour son essence, prodigue un miel abondant, blanc et épais.

Lavande

Ses fleurs odorantes produisent le meilleur miel de France (et le plus cher), de couleur jaune pâle un peu rosé. Sa texture onctueuse finement granuleuse évoque celle du beurre. Certains miels de lavande français sont gratifiés d’un Label Rouge. Très tonique, il lutte contre l’anémie et la fatigue. Antiseptique des bronches, il combat la grippe, la toux, la coqueluche et l’asthme.

Luzerne

La luzerne est un excellent fourrage. La couleur et la qualité de son miel varient selon les terrains; Blanc à ambre pâle, il a une saveur légèrement poivrée et une cristallisation compacte. C’est une spécialité des États-Unis.

Marjolaine et origan

Les fleurs blanches ou rougeâtres de ces plantes aromatiques fournissent en abondance un excellent miel.

Mélilot

Très productive en climat chaud et sec, les longues grappes de fleurs blanches ou bleues du mélilot fournissent un très bon miel, blanc et parfumé.

Mélisse

Les abeilles (dont le nom grec et melissa) apprécient particulièrement le parfum de ses fleurs blanches. Son essence peut servir à attirer les essaims. Elle produit un miel solide blanc et aromatique.

Moutarde

La moutarde fleurit en mai et juin et donne un miel jaune clair.

Oranger

Répandu dans le monde entier (surtout en Espagne, en Israël et en Californie) l’onctueux miel d’oranger est blond clair, fin et doux, de qualité supérieure. Il est recommandé aux nerveux et aux insomniaques, et en cas de grippe ou de toux.

Pommier

Très nombreux dans le sud de la France, les pommiers donnent un miel ambre clair, de bonne qualité.

Romarin

Il fleurit dès le mois de mars en Espagne et en Provence. Jaune pâle ou orangé, pâteux et finement granuleux, d’un goût exquis et délicat, le miel de romarin et souvent mélangé au thym. Antiseptique et dépuratif, il est notamment conseillé en cas de troubles digestifs, intestinaux ou hépatiques.

Sainfoin

Ce fourrage était naguère la plante la plus mellifère de France. Son miel blanc et crémeux? peu aromatique? est connu sous le nom de miel du Gâtinais. Il lutte contre les angines et l’asthme.

Sapin

Dans les régions montagneuses comme les Vosges, le Jura ou les Alpes, on récolte ce miel de miellat liquide d’un brun presque noir, à la saveur âcre et forte. Il existe une appellation “Miel des Vosges” Appellation d’Origine Montagne, cru sapin”. On le recommande en cas de fatigue, grippe, asthme, bronchite et troubles respiratoires.

Sarrasin

Les fleurs de sarrasin s’épanouissent l’été et apprécient un climat frais et humide. Brun roux épais et dense, le miel de sarrasin a une saveur de pain d’épices et cristallise rapidement. Le Canada et la Bretagne en produisent en abondance. Très nutritif et reconstituant, il est conseillé aux convalescents et aux personnes anémiées ou déminéralisées.

Sarriette

Très présente dans le massif du Ventoux, la sarriette ne fleurit pas avant l’automne. Elle fournit un miel aromatique de qualité, granuleux, légèrement poivré, de couleur ambrée tirant sur l’orange. Tonique, stimulant de l’estomac et antispasmodique, le miel de sarriette combat les fermentations gastriques, la mauvaise haleine et… les odeurs des pieds!

Sauge

Ses nombreuses variétés donnent de délicieux miels transparents, épais et fluides. Le miel de sauge d’Amérique est réputé.

Saule

Le saule marsault est la seule variété à produire du nectar, que les abeilles transforment en miel jaune verdâtre, de bonne qualité.

Serpolet

Cousin du thym, le serpolet est à l’origine d’un miel très parfumé, souvent utilisé pour bonifier les miel de tournesol ou de colza. On le conseille en cas d’aérophagie, ulcère et gastrite.

Thym

La plus connue des herbes aromatiques prodigue un miel épais, foncé, à l’arôme puissant, un peu musqué. Le thym fleurit au printemps; il abonde en Provence et en Grèce (le miel du mont Hymette était déjà le plus prisé du monde antique). Antiseptique, digestif et tonique, le miel de thym facilite la récupération physique, traite les fatigues nerveuses et soigne les maladies respiratoires.

Tilleul

Il fleurit de mai à juillet et demeure la principale plante mellifère en Chine et en Extrême-Orient. Il intéresse les abeilles à plus d’un titre, puisque ses fleurs donnent du nectar et du pollen, et ses feuilles se couvrent de miellat. Crémeux et jaune pâle, le miel de tilleul est légèrement granuleux et cristallise lentement. Il possède des vertus sédatives et antispasmodiques, améliore la qualité du sommeil et la digestion.

Tournesol

Cultivé surtout dans l’Ouest et le Sud-Ouest de la France, il fleurit quelques semaines après le colza. Son miel jaune d’or, un peu fade, cristallise comme du beurre. On peut l’améliorer en le coupant de miel de bruyère ou de châtaignier. Il est très répandu dans les pays de l’Est.

Trèfle

En bonne saison 1 hectare de trèfle blanc peut procurer 500 kilos d’un agréable miel blanc ivoire, doux et crémeux. Il est répandu dans toute la France et au Canada. Expectorant, calmant, il facilite le sommeil et la circulation de retour.

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Share
Tweet
Pin