Un Noël fruité et tropical

Un Noël fruité et tropical

Quand nos vergers s’engourdissent, l’incroyable diversité des fruits tropicaux vient illuminer notre quotidien. Ils apportent couleurs, saveurs, exotisme et raffinement sur nos tables de fin d’année, et nous promettent un dessert tout léger. Il serait dommage de s’en priver ! Petit passage en revue des incontournables fruits et légumes exotiques …

Les différents fruits exotiques pour égayer votre Noël

Les fruits tropicaux sont les fruits qui proviennent de régions tropicales ou sub-tropicales et dont le froid altère le développement. Les 5 principaux fruits tropicaux en volume sont : la banane, la mangue, l’ananas, la papaye et l’avocat.

La mangue

Savoureuse, juteuse et très parfumée, elle prospère dans les forêts tropicales. Ses nombreuse qualités en font une alliée précieuse pour la santé. Elle contient des vitamines A et C ainsi que de nombreux minéraux et prévient ainsi le vieillissement cellulaire. Côté digestif, elle sera parfaitement tolérée si elle est consommée mûre à point. L’Inde est le principal pays producteur de mangue.

Le litchi

Originaire d’Asie où il était déjà apprécié 2000 an avant J.-C., ce joli fruit appelé aussi “cerise de Chine” atteint sa pleine maturité pendant les fêtes de fin d’année. Sa fraîcheur et son délicieux parfum de rose y font donc merveille. Abondamment pourvu en vitamine C et en fibres, il est souverain pour le goûter des enfants et le dessert des parents auxquels il apporte tonus et énergie. Il participe aux menus salés où il accompagne volailles et poissons. Il intervient dans les salades de fruits hivernales, mais il est évidemment parfait nature. Consommez-le assez rapidement car sa coque sèche vite, brunit et devient très cassante.

La clémentine

Elle est née en Algérie, au début du siècle, du croisement d’un bigaradier et d’un mandarinier. Son nom est un hommage au père Clément qui réalisa cette alliance. Riche en vitamine C, elle est appréciée nature ou, par exemple, dans une salade d’endives dont elle adoucira l’amertume. Elle bénéficie des nombreux apprêts de l’orange.

La grenade

Cultivée en provence dès le XVIème siècle, elle est connue depuis l’Antiquité en Afrique du Nord et dans le sud de l’Europe. Très acidulé, son jus peut remplacer le citron. Elle contient beaucoup de vitamines C et B et des fibres, si on la consomme sans retirer les pépins.
Les 80 % d’eau qu’elle contient sont bien pourvus en minéraux. Prélevez les petits grains à la cuillère et mangez les tels quels ou incorporez les à une salade de fruits.

L’ananas

Originaire d’Amérique, il fit l’admiration des compagnons de Christophe Colomb qui apprécièrent sa beauté et son jus exquis. Fragile, il se conserve mal et ne supporte pas le froid. Gardez le donc à température ambiante. S’il est souvent acheté en conserve pour agrémenter les salades de fruits, il est bien meilleur frais. Il accompagne tartes et beignets, mais entre aussi dans la composition des plats salés et notamment ceux à l’aigre doux comme le canard à l’ananas. La Thaïlande est le principal pays producteur d’ananas.

La datte

Symbole de l’amour conjugal, et cultivée au Moyen Orient depuis 7000 ans, la datte est un aliment de choix pour les peuples arabes. Rapportée en Europe par les Croisés au Moyen Age, elle constituait avec le miel, le sucre de l’époque. Riche en glucides et en fibres, elle est une bonne source de vitamine B et de minéraux, magnésium, fer et potassium entre autres. Elle est donc particulièrement recommandée aux sportifs. Elle participe à de multiples plats arabes tels couscous, tagines et ragoûts.

Le pomélo

Appelé à tort pamplemousse, il nous vient tout droit d’Israël et de Floride. Peu énergétique, il est riche en potassium et vitamines et donc anti fatigue; Choisissez le lourd, il n’en sera que plus juteux et consommez le rapidement. Un trop long séjour dans le bac à légumes du réfrigérateur lui ferait perdre son parfum. Vous pouvez le manger cru, en hors d’oeuvre ou en dessert. Il s’intègre très bien aux salades de fruits. Mais comme l’ananas, les plats salés ne lui font pas peur. Il peut accompagner heureusement les volailles et le porc.

Le fruit de la passion

Le fruit de la passion est le fruit de la passiflore que l’on peut faire pousser en France. Sa teneur en glucides est modérée (moins de 10 g pour 100 g de fruits de la passion) mais son goût sucré provient du fructose dont le pouvoir sucrant est bien plus élevé (1,3 à 1,7 pour 1 de saccharose). L’espèce la plus connue est la grenadille qui contient des petites graines noires. Le fruit de la passion est utilisé dans les desserts comme la mousse aux fruits de la passion ou en coulis.

La figue de Barbarie

Le figuier de Barbarie est une plante succulente originaire du Mexique connue sous le nom de nopal. L’huile de figue de Barbarie est utilisée comme cosmétique anti-âge précieux. Mais vous pouvez déguster le fruit du figuier. Dans une salade de fruits exotiques, votre figue de barbarie avec sa chair juteuse et sucrée, éveillera la curiosité de vos invités avec sa saveur douce, proche du melon.

Pitaya ou fruit du dragon

C’est le dernier fruit exotique en vogue. Il se déguste de décembre à juin. Originaire d’Amérique Centrale, il provient d’un cactus liane. En Asie du Sud Est, on lui donne le nom de fruit du dragon. En Amérique du Sud, c’est surtout le fruit de couleur jaune qui est présent. Tout comme le fruit de la passion, le pitaya n’a pas un goût très prononcé mais son apport visuel (chair blanche avec beaucoup de petits points noirs) sera du plus bel effet. Son goût se rapproche de celui du kiwi. Sa chair existe en 3 couleurs : blanche, jaune ou rouge. Il peut accompagner des crèmes glacées à la vanille ou à la mangue.

Noix de coco

La noix de coco se consomme sous 3 formes : l’huile de coco (qui s’utilise aussi bien en cuisine qu’en cosmétique notamment pour la beauté des cheveux), l’eau de coco (une boisson chargée en nutriments) et bien sur la chair de la noix de coco. La pâtisserie connue sous le nom de congolais ou de rocher coco ravira vos convives au dessert accompagnée de quelques boules de crèmes glacées.

Le Kaki

Originaire de Chine, le kaki est le fruit du plaqueminier. Il existe plus de 2000 espèces de plaqueminier. De la grosseur d’une tomate, ce fruit juteux à la saveur proche de la pêche se consomme tout seul ou sa forme de fruit séché. Le kaki est riche en vitamine A et vitamine C. Comme tous les fruits oranges, il contient des lycopènes et des carotènes. Il est cultivable en régions chaudes (il ne nécessite pas forcément un climat tropical).

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Share
Tweet
Pin