Bon gras et mauvais gras : faites votre choix

À force de traquer les matières grasses, on oublie que certaines sont indispensables. Comment choisir les bonnes matières grasses ? Huiles, beurre, margarines, graisses cachées ... Les corps gras ne sont pas toujours là où on les attend et sont tellement nombreux qu'il devient difficile de faire le tri. Pendant des années, le mot d'ordre a été de réduire leur…

Continuer la lecture

Les principaux défauts du vin

La viticulture a fait d'énormes progrès; il y a de moins en moins de mauvais vins, mais ils existent. Les défauts se repèrent à l'oeil, au nez et en bouche. Test visuel de la robe du vin Les progrès oenologiques l’ont débarrassé de ses impuretés de vinification : les défauts de limpidité sont rares, le problème reste parfois un manque…

Continuer la lecture

Les crémants à la carte

Le crémant est toujours partant pour fêter, célébrer, et chanter les grands et petits événements. Vin de fête alliant fruit, fraîcheur et finesse, il sait se faire apprécier dans les moments les plus intenses. Souvent issus des mêmes cépages locaux que les vins tranquilles rouges, rosés ou blancs, il fait partie des vins effervescents haut de gamme toujours capables d’étonner.…

Continuer la lecture

La stévia l’édulcorant vert

Son nom n'est pas très poétique, mais cette plante, la stévia, dotée d'un puissant pouvoir sucrant s'est bien imposée comme alternative aux édulcorants d'origine chimique. Une petite feuille verte fleurit sur nombre d'emballages de produits allégés en sucre. Elle signale la présence de stevia (Stevia rebaudiana pour les botanistes). Les extraits de sa feuille délivrent un pouvoir sucrant 300 fois…

Continuer la lecture

Pirojki : les petits chaussons russes à découvrir

Traditionnellement, ce sont des petits chaussons en forme de demi lunes que l’on garnit avec la viande qui a servi à cuisiner le bortsch, cette fameuse et succulente soupe à la betterave russe, qu’il est d’usage d’accompagner de pirojki. Lorsqu’ils n’accompagnent pas le bortsch, les pirojki sont dégustés en entrée avec une salade ou une soupe. Il en existe de…

Continuer la lecture

Bortsch (ou bien bortch ou encore borsch)

Véritable patrimoine national, le borsch est la soupe la plus populaire de Russie, et ce dans tout le pays. Chaque famille possède sa variante du bortsch trop souvent confondu avec une simple soupe à la betterave ! Sa préparation est très facile et les ingrédients sont des aliments très courants et donc faciles à trouver : vous n’avez aucune excuse,…

Continuer la lecture

Les Zakouski tradition de l’hospitalité russe

Khlébosolstvo, c’est l'hospitalité en russe. Un dérivé de deux mots : khléb (pain) et sol (sel). Autrefois, il y avait toujours quelques provisions en réserve pour accueillir un visiteur inattendu. La maîtresse de maison garnissait une table d'une légère collation, zakouski en russe : cornichons salés, champignons marinés, œuf de saumon, salaisons, harengs saurs ... Autant de mets à grignoter…

Continuer la lecture

Blinis caviar et œufs de saumon

Nous poursuivons notre exploration des éléments de la gastronomie russe. Les blini sont de succulentes petites crêpes un peu épaisses faites pour être garnies. Caviar ou œufs de saumon avec un trait de crème fraîche sont de tous les brunchs. Une recette rapide et savoureuse, à savourer avec un verre de vodka. Blini Ingrédients pour 40 blini : 1 kilo…

Continuer la lecture

Le Miel : des goûts et des couleurs qui varient

Dans les champs, les potagers, la forêt, la garrigue et les vergers, nos abeilles voyageuses trouvent une infinité de nectars ou de miellats à butiner. C'est pourquoi la carte des miels propose cette infinie palette de couleurs, de saveurs et de textures. Acacia Il s'agit en fait du robinier ou faux acacia, l'un des arbres favoris des abeilles. Ses fleurs…

Continuer la lecture

Spécialités russes à manger

D’origine turco-mongole, les Tatares, qui à partir du XIIème siècle occupèrent la majeure partie du territoire russe et apportèrent avec eux leurs coutumes culinaires. Une influence qui se traduit au quotidien par l’usage d’épices et herbes palliant l’absence de certains ingrédients rares, onéreux ou introuvables en Russie. L’ail et l’oignon On prétend que l’ail est originaire du désert du Kirghiz,…

Continuer la lecture
Fermer le menu